Project Description

Tommy-Lee Salvas

VIDEOSTYLE + CONTEMPORAIN

Bio

Très tôt, Tommy-Lee souhaitait devenir un artiste. C’est à l’âge de 12 ans qu’il a fait ses débuts en danse en intégrant une troupe élite, basée à Sorel-Tracy, dans laquelle il eut la chance d’exercer le contemporain, le vidéodanse et le jazz. Durant son adolescence, il a continué à perfectionner son art en prenant des cours des danseurs les plus en demande sur la scène montréalaise et internationale. La danse commence à prendre une place de choix dans la vie du jeune danseur. En 2019, il fut admis à la prestigieuse École de danse contemporaine de Montréal. Depuis quelques années, on a pu apercevoir Tommy-Lee dans divers projets professionnels (Chanteurs Masqués, Jonathan Roy) et dans les évènements de danse les plus en vues, au Québec. Il a également rejoint la première édition du programme de mentorat de Kim Gingras, The Kim Gingras Experience. Parallèlement à la danse, Tommy-Lee a une réelle passion pour la chanson, chose qu’il souhaite exploiter davantage. La passion pour l’art le propulsera assurément vers ses plus grands buts.

VIDEOSTYLE EN LIGNE
CONTEMPORAIN EN LIGNE

Description du cours

VIDEOSTYLE
Tous niveaux

D’une durée d’une heure, on vous assure que le cours de videostyle vous donnera chaud. S’inspirant des chorégraphies que l’on voit dans les vidéoclips et à la télévision, ce cours se veut comme une opportunité de mettre au défi des aspects clés d’un danseur, comme la mémorisation, la capacité à habiter le mouvement et la présence scénique. Les chorégraphies qui vous seront enseignées seront à saveur jazz funk et commercial.

CONTEMPORAIN
Niveau intermédiaire

S’inspirant des techniques de la danse moderne et de la danse classique, le cours de contemporain intermédiaire fera ressortir le technicien et l’interprète en chaque danseur. Tantôt sur des musiques plus lyriques, tantôt sur des chansons plus rythmées, l’enseignant saura vous mettre au défi avec les chorégraphies qu’il vous enseignera. Une grande liberté sera laissée aux danseurs, afin que chacun puisse polir l’interprète qu’il/elle est.